picto simulateur Simulateurs
picto cartographie Cartographie
picto connexion Mon espace Ocapiat

L’essentiel du contrat de professionnalisation pour l’alternant

Qu’est-ce qu’un contrat de professionnalisation ?

  • Un contrat de travail rémunéré, que vous pouvez réaliser en CDD (entre 6 mois à 12 mois) ou en CDI. Un accord de branche peut augmenter cette durée jusqu’à 24 mois selon la nature de la qualification prévue ou pour un certain type de public. Pour d’autres publics prioritaires, la durée peut même être de 36 mois.
  • Un contrat de travail avec des périodes de formation théorique en centre de formation et des périodes de formation pratique en entreprise.
  • Une durée de formation comprise entre 15 % et 25 % de la durée totale du contrat sauf exception, sans être inférieure à 150 heures.
  • Des périodes de présence en centre de formation et en entreprise qui varient selon la formation choisie. Par exemple, 2 jours en centre et 3 jours en entreprise, ou encore 1 semaine en centre et 3 semaines en entreprise.

 

Qui peut être recruté en contrat de professionnalisation ?

  • Les jeunes de 16 ans jusqu’à 25 ans, pour compléter leur formation initiale.
  • Les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, sans limite d’âge.
  • Les bénéficiaires du revenu de solidarité active, de l’allocation de solidarité spécifique ou de l’allocation aux adultes handicapés ou les personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion.

Quelle qualification est préparée en contrat de professionnalisation ?

  • Les formations visées par le contrat de professionnalisation ne sont pas nécessairement à visée diplômante.
  • En contrat de professionnalisation, les formations sont centrées sur les besoins et les qualifications recherchées par les entreprises.
  • Sont éligibles au contrat de professionnalisation les parcours suivants :
      • CQP (certificats de qualification professionnelle). Pour voir nos CPQ, cliquez ici.
      • Qualifications enregistrées au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles).
      • Qualifications reconnues dans les classifications des conventions collectives des branches professionnelles.
      • Autres formations, dans le cadre du contrat de professionnalisation expérimental, en vue d’acquérir des compétences définies par l’employeur et l’opérateur de compétences.

Quels sont les droits et devoirs d’un(e) alternant(e) ?

Le titulaire d’un contrat de professionnalisation bénéficie de l’ensemble des dispositions applicables aux autres salariés de l’entreprise, dans la mesure où elles s’accordent avec les exigences de la formation.

Les droits sont :

  • 35h/ semaine de travail maximum (comprenant le temps passé en formation).
  • 5 semaines de congés payés minimum.

Voir les exceptions et les règles du travail de nuit page 33 de notre Guide Numérique de l’Apprentissage.

Les devoirs :

  • S’engager à travailler pour le compte de son employeur.
  • Suivre la formation prévue au contrat jusqu’aux épreuves d’examen.
  • Respecter le règlement intérieur de l’entreprise.
  • Justifier ces absences par des motifs recevables (ex : arrêt maladie).